QUEL COMPLÉMENT EN HIVER ?

Quel complément pour mon cheval en hiver
Complémenter son cheval en hiver

Tout comme l’être humain, le cheval possède un système immunitaire qui lui permet de se protéger des agressions extérieures. Toute l’année, le cheval affronte de nombreux virus ou champignons, mais aussi diverses bactéries ou bien tout simplement des corps étrangers. Comment choisir alors le bon complément ?

Savez-vous pourquoi le système immunitaire est affaibli en hiver ?

Les températures fraîches et le manque de soleil sont les principaux responsables. En effet, le froid ralenti la progression des cellules et donc la réponse immunitaire. De plus, la vitamine D présente grâce au soleil est un précieux catalyseur pour déclencher une réponse immunitaire efficace.

Outre les problématiques de système immunitaire affaibli, on observe également une diminution des ressources naturelles. Par exemple, il est difficile de trouver de l’herbe fraîche en plein hiver. L’herbe est extrêmement riche en vitamine E, elle permet de lutter contre les radicaux libres qui sont nocifs. On retiendra que la vitamine E est un puissant antioxydant capable de préserver la santé de notre animal. C’est une vitamine très importante pour soutenir l’appareil locomoteur du cheval en hiver.

Quel complément pour répondre à ses besoins naturels ?

La vitamine E, un complément efficace

Vous l’aurez donc compris pour supplémenter votre cheval pendant l’hiver, il faut combler ses besoins naturels grâce à un Complément Minéral Vitaminé adapté.

Qu’est-ce qu’un complément minéral vitaminé globalement ? Si l’on cherche à résumer l’action du CMV, on peut dire qu’il a vocation à équilibrer la ration du cheval. Cet équilibre permet d’améliorer la santé globale du cheval en renforçant son système immunitaire.

En réalité, il faudrait en donner toute l’année car aujourd’hui les terrains ne sont plus assez riches et la nature n’est plus assez complète. Il est vrai qu’il devient très difficile pour le cheval de trouver toutes les plantes dont il a besoin dans sa prairie ou même dans son alimentation lorsque celui-ci vit en box.

En hiver, nous recommandons surtout des compléments à base de vitamine E, qui manquent cruellement pendant cette période froide et humide.
Vous en trouverez dans beaucoup de compléments, notamment ceux composés par la nutritionniste et biologiste d’HARMONIE NUTRITION ÉQUINE. Le VITAL et le VITAL + sont des compléments qui soutiennent le système immunitaire de votre cheval.

Beaucoup de marques proposent aujourd’hui ce type de produits, car ce sont des incontournables pour cette saison. RAVENE propose le NUTRILIFE + pour apporter tous les microéléments essentiels pour l’équilibre du métabolisme chez le cheval.

De son côté, HORSE MASTER offre le VITAMIX, également très riche en vitamine E et antioxydants ce qui va redonner tonus et vitalité à votre cheval. Il est très complet dans sa composition, c’est un concentré de vitamines, minéraux, oligo-éléments et acides aminés.

En complément : Les huiles !

Pendant l’hiver le cheval a un métabolisme plus lent, les nutriments sont moins bien intégrés par l’organisme, par conséquent il est indispensable d’apporter des acides gras. Les Oméga 3, 6 et 9 font donc partie intégrante de la ration de votre cheval, surtout en hiver !

Les graines ou l’huile de lin, un allié pour affronter l’hiver

Quels rôles les huiles jouent-elles ?

Les Omégas 3 sont réputés pour protéger le système vasculaire. On peut donc dire que les Omégas 3 participent au bon fonctionnement du cœur. Ils protègent également les neurones et agissent sur l’équilibre émotionnel du cheval. Ces acides gras sont très recherchés pour leurs vertus anti-inflammatoires. Vous trouverez des Omégas 3 principalement dans l’huile de lin, disponible chez UNGULA NATURALIS et l’huile de chanvre.

Les Omégas 6 permettent d’améliorer la perméabilité du tube digestif pour que le cheval puisse profiter pleinement de sa ration et de son complément. Ils agissent directement sur l’absorption des nutriments ce qui est très important lorsque que l’on complémente un cheval. Également, importants pour protéger la peau, les Omégas 6 permettent à l’épiderme d’agir comme une véritable barrières pour les toxines.

Les Omégas 9 sont très utiles pour réguler le métabolisme global du cheval. En effet, ces acides gras monoinsaturés régulent les syndromes métaboliques en réduisant le taux de triglycérides dans le sang et en améliorant la sensibilité à l’insuline. On peut donc dire que les Omégas 9 permettent de maintenir le poids tout en réduisant le gras de la sangle abdominale.

Attention à maintenir des ratios équilibrés entre tous ces acides gras.

HORSE MASTER propose son OMEGA 3.6.9 pour apporter tous les acides gras nécessaires à l’organisme du cheval, dans des proportions idéales pour éviter toutes réactions inflammatoires.

Alors maintenant, prêt ? Feu ! Complémentez !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *